Cédric BUGNON 05 octobre 2018 Piste


3 Jours d'Aigle, jour 1 : le résumé

Les coureurs romands au rendez-vous, les coureurs danois impressionnants.

© La Pédale Romande

Les coureurs danois ont marqué de leur empreinte la première soirée des 3 Jours d’Aigle. Dans l’épreuve reine, la madison des 3 Jours UCI, la paire formée de l'ancien champion olympique Lasse Norman Hansen et du triple champion du monde junior Julius Johansen s'est distinguée en dominant assez largement l'épreuve. Avec 44 points, ils devancent de 19 points la paire belge championne d’Europe de la discipline, Kenny De Ketele associé à Robbe Guys. Meilleurs romands, les Vaudois Théry Schir et Robin Froidevaux occupent la 3e marche du podium à 4 points de leurs dauphins.

Toujours chez les élites, dans l'omnium UCI, c’est le Français Benjamin Thomas qui s'impose de peu devant les Danois Lasse Norman Hansen et Julius Johansen. Le Français avait pourtant abordé la dernière épreuve avec une large avance, en ayant remporté d'une main de maître les 3 premières épreuves de la soirée. Tout était encore possible pour ces 3 coureurs, ainsi que pour le Vaudois Théry Schir (finalement 4e), avant le dernier sprint dans lequel les favoris se sont malheureusement neutralisés.

Dans l’omnium UCI féminin, la Danoise Amalie Dideriksen s'est montrée intraitable en écrasant la course aux points pour s’imposer avec 36 points d’avance sur sa compatriote Julie Leth. Les Danoises s'imposent devant les deux Françaises Laurie Berthon et Pascale Jeuland. Côté romand, la seule engagée était la Vaudoise Léna Mettraux qui termine à un excellent 6e rang sur 19 participantes de très haut niveau.

Chez les plus jeunes, carton plein des romands dans la catégorie "Mini 3 Jours", une catégorie regroupant juniors et amateurs. À l'issue de la première journée, c'est l'Alémanique Robin Ender, associé au Fribourgeois Guillaume Gachet, qui mènent le bal. Si Ender s'est montré le plus tranchant, le Gruyérien s'est montré très entreprenant. Une bonne nouvelle pour le cyclisme Fribourgeois qui n'avait plus été représentée dans cette épreuve depuis l'édition 2014 (Julien Bossens associé à Martin Schäppi, 6e).

Sur le podium, on retrouve en embuscade le Valaisan Alexis Maret associé au Britannique du VC Lancy Henry Lawton au 2e rang, et la paire composée du Vaudois Vincent Roth et du Neuchâtelois Aurèle Paroz au 3e rang. Ces deux équipes se sont montrées plus tranchantes que les leaders sur les sprints, mais n'ont pas réussi à prendre un deuxième tour d'avance sur le peloton. La course reste très ouverte et 4 équipes peuvent encore prétendre à la victoire finale.

Enfin, dans la catégorie "Piccolo 3 jours" qui regroupent les coureurs cadets, le Genevois Damien Fortis associé à l'Alémanique Fabio Christen ne devraient plus être rejoint sauf accident. Grands dominateurs, ils totalisent 60 points au classement général alors que leurs dauphins accusent déjà un retard de... 48 points !

La seconde journée des 3 jours d'Aigle débute ce vendredi dès 17 heures sur le vélodrome du Centre Mondial du Cyclisme.


Retour

Pour approfondir