Cédric BUGNON 08 janvier 2019 Cyclo-cross


Les as du cyclocross suisse à Sion le 13 janvier

Quatre ans après l'édition d'Aigle, les Championnats Suisses de Cyclocross font leur retour en Suisse romande.

© Cyclophile Sédunois

Quatre ans après l'édition d'Aigle, les Championnats Suisses de Cyclocross font leur retour en Suisse romande, à Sion le dimanche 13 janvier 2019. L’occasion de voir à l’oeuvre les meilleures spécialistes, dont Jolanda Neff.

Les derniers préparatifs vont bon train et le comité d’organisation du Cyclophile sédunois s’active depuis plusieurs mois pour proposer un parcours à la hauteur de l’événement qui verra, toutes catégories confondues, une centaine de concurrentes et concurrents s’affronter pour se parer de la tunique à croix blanche, synonyme du titre de champion suisse.

Après 13 éditions disputées sur le parcours des Casernes, le parcours déménage donc du côté du Stade des Glareys, à Bramois, avec un tracé qui franchit la Borgne pour venir slalomer dans le parc de l'hôpital de Sion et de la Clinique romande de réadaptation, avec une vue imprenable sur Valère et Tourbillon.

Un parcours technique et physique selon les conditions météorologiques

Si le parcours se prêtait a priori moins bien à un cyclocross que celui des Casernes, cela n’a pas effrayé le chef technique du Cyclophile sédunois, Georgy Debons. « Sur ce nouveau tracé, nous ne manquons pas d’options », assure-t-il. « Il y a de quoi faire et en cherchant un peu on arrive assez bien à trouver quelques « variantes » sur les talus et les dévers pour que ce soit aussi attrayant pour les coureurs que pour le public », explique-t-il. Pour s’imposer le 13 janvier, « il faudra être très technique », estime le spécialiste. « Mais, selon les conditions, il faudra aussi être fort physiquement. En cas de redoux, ou de pluie, le terrain sera beaucoup plus gras qu’aux Casernes, moins roulant. »

« Une période faste pour le cyclisme valaisan »

Président du comité d’organisation, Michel Barras, se réjouit de son côté de pouvoir accueillir cette course à Sion: « Avec ces Championnats suisses, nous inaugurons une période faste pour le cyclisme valaisan. Nos amis de Grächen attendent, cet automne, l’élite mondiale du VTT longue distance puis, bien évidemment, en 2020 Martigny pour les épreuves sur route. Pour un club formateur comme le nôtre, c’est une fierté de participer à cet engouement et d’organiser une épreuve se ponctuant par l’attribution de titres nationaux. »

Avec Jolanda Neff et de nombreux valaisans

À la veille de la clôture des inscriptions, les organisateurs peuvent déjà compter sur la présence de plus d’une centaine de concurrentes et concurrents, dont Jolanda Neff. La Saint-Galloise, spécialiste du VTT s’est récemment illustrée en remportant des épreuves de cyclocross au niveau mondial et se place évidement comme la grande favorite de l’épreuve des femmes.

Chez les hommes on attend les prétendants habituels que sont Lars Forster, champion en titre, Lukas Flückiger, Andri Frischknecht, Nicola Rohrbach, Timon Rüegg, Marcel Wildhaber ou l’inusable Simon Zahner. Parmi les romands, le sympathique pensionnaire de l’équipe valaisanne Team Papival Bergamont Anthony Grand sera également au départ chez les élites.

En catégorie U23, la lutte pour le titre concernera peut-être davantage les Romands, avec « l’épouvantail » Loris Rouiller. Lois Dufaux et le Valaisan Gilles Mottiez de l’équipe locale SWTY Mountain Tschopp pourraient bien tirer leur épingle du jeu, presque « à domicile ».

On notera encore que les coureurs valaisans et romands sont particulièrement bien représentés chez les plus jeunes coureurs, U23 compris. N’hésitez pas à venir les encourager !

Programme officiel

Samedi 12 janvier 2019
• 14h00 – 16h00 - Entraînement officiel

Dimanche 13 janvier 2019
• 9h15 - U17 Femmes et Hommes
• 10h20 - U19 Hommes
• 11h30 - U23 Hommes
• 13h30 - U19 et Elite Femmes
• 15h00 - Elite Hommes


Retour

Pour approfondir